Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Drapeau LGBT: L'Hypocrisie du design arc-en-ciel.

Publié le par Kevin

Ceci est une BLAGUE, je ne propose pas sérieusement ce drapeau hideux pour remplacer le drapeau LGBT, je ne leur en veux pas à ce point là, je veux juste illustrer l'idée qu'on peut faire plein de choses avec les couleurs de l'arc-en-ciel.

Ceci est une BLAGUE, je ne propose pas sérieusement ce drapeau hideux pour remplacer le drapeau LGBT, je ne leur en veux pas à ce point là, je veux juste illustrer l'idée qu'on peut faire plein de choses avec les couleurs de l'arc-en-ciel.

Le Drapeau LGBT: L'Hypocrisie du design arc-en-ciel.

J’ai longtemps ignoré l’existence du drapeau LGBT, n’ayant jamais participé à aucune Gay Pride, je pense que lorsque je l’apercevais, je le comprenais comme une forme de décoration colorée festive et non comme un étendard associé à un groupe et à des "valeurs."

Ce n’est qu’il y a deux ou trois ans que j’ai compris que réellement ce drapeau arc-en-ciel était associé au mouvement LGBT. Cela m’a immédiatement posé un problème.

Les drapeaux sont des symboles purs qui portent un sens arbitraire. Si l’on regarde le sens du drapeau français sur wikipédia, on peut voir qu’il y a de la lecture à faire pour saisir la portée historique des couleurs bleu, blanc, rouge.

Je n’ai jamais pris le drapeau LGBT au sérieux parce que ce n’était pas un drapeau pour moi, mais un gadget, une décoration. Ses couleurs ne sont que celles de l’arc-en-ciel choisies parce que c’est « bôôôôô » et qu’on voulait associer l’homosexualité à quelque chose d’innocent et de festif.

à moins que vous ne preniez cette tartufferie au sérieux.

à moins que vous ne preniez cette tartufferie au sérieux.

Moi aussi j'ai des valeurs à défendre sous ma bannière.

Moi aussi j'ai des valeurs à défendre sous ma bannière.

Le problème c’est qu’en tant que drapeau réel, il est absolument inacceptable. Et aujourd'hui il est perçu et utilisé comme tel.

Les couleurs arc-en-ciel n’ont d’autre sens que d’être les couleurs de l’arc-en-ciel. D'ailleurs en anglais le drapeau LGBT est appelé le Rainbow Flag. S’approprier l’arc-en-ciel est aussi présomptueux que de mettre un panneau publicitaire Coca-Cola au sommet de l’Everest. (Je sais, ça ne serait pas étonnant de voir ça arriver).

Le drapeau LGBT, puisqu'il est donc à considérer comme un réel drapeau, est écœurant d’orgueil. Non, ce mouvement ne peut pas être représenté par des bandes aux couleurs de l’arc-en-ciel et cela pour de nombreuses raisons.

 

Il y a d’abord ce que j’abordais au-dessus: les couleurs d’un drapeau portent un sens historique, et s’il n’est pas historique, elles portent le sens qu’on leur attribue. Si je décide que mon drapeau sera rouge pour le courage et bleu pour la confiance, je revendique ces couleurs et valeurs autant que j’essaye de m’en rendre digne.

Un drapeau qui se distinguerait de l'idée d'arc-en-ciel serait bien moins déplacé. Un véritable drapeau, pour dire les choses simplement, par opposition à l'arme de séduction manipulatrice qu'est le Rainbow Flag.

Un drapeau qui se distinguerait de l'idée d'arc-en-ciel serait bien moins déplacé. Un véritable drapeau, pour dire les choses simplement, par opposition à l'arme de séduction manipulatrice qu'est le Rainbow Flag.

Le design du drapeau LGBT repose sur une approche publicitaire, une approche de communicant qui se pose la question : « Alors, comment on pourrait associer notre produit… mouvement à des valeurs positives juste au travers de couleurs. »

C’est un drapeau flatterie, c’est un drapeau de narcisse, c’est un drapeau de faux cul séducteur. Aussi, "la vie, le réconfort, le soleil, l'art, la nature, la spiritualité" ne sont-ils pas importants pour les hétéros également ? Ces mots ne sont là une fois encore que dans le but d'associer les LGBTs à quelque chose de positif. Il n'y a pas de discours véritable, juste une séduction publicitaire.

 

Cependant, on peut tout de même associer le drapeau LGBT (l’arc-en-ciel) à des valeurs, non pas "historiquement" mais très spontanément. Puisque tout le spectre lumineux y apparait, il donne un sentiment d’universalité voire même de beauté universelle. 

Vos yeux sont LGBT. Ou alors, le mouvement LGBT a envahi vos yeux. Pourtant, il est pratiquement invisible, personne n'en parle jamais les pauvres. Ils sont complètement oubliés. (Sarcasme évidemment).

Vos yeux sont LGBT. Ou alors, le mouvement LGBT a envahi vos yeux. Pourtant, il est pratiquement invisible, personne n'en parle jamais les pauvres. Ils sont complètement oubliés. (Sarcasme évidemment).

Ce drapeau rallie tout le monde sous sa bannière, hourra ! Nous sommes tous une des couleurs qui font le monde. Que c’est beau. Sauf que non, le mouvement LGBT est au contraire terriblement cloisonné et exclusif, puiqu'il exclut la très grande majorité de la population (entre 85/90%) et réunit toutes les sexualités minoritaires qui sortent de la norme.

(edit 2020: Maintenant que je me suis un peu renseigné sur la manière dont les sondages sur l'orientation sexuelle sont faits, je dirais qu'en fait la communauté LGBT concerne à peine 5% de la population.)

LGBTQQIP2SAA : Lesbian, gay, bisexual, transgender, queer, questioning, intersex, pansexual, 2-spirited, asexual and allies.

J’ai pris la peine de recopier cette ânerie à cause du dernier mot que j’aime beaucoup « And allies » « et leurs alliés. » Car de la communauté LGBT vous êtes amis ou ennemis, la neutralité ou le désir de neutralité n’existe pas. Edit 2020: Je réalise maintenant qu’il peut paraître paradoxal pour certains que l’intégration des alliés dans l’acronyme puisse signifier, pour moi, que l’on ne peut pas être neutre, alors que les personnes neutres, non-hostiles, sont justement inclues dans ce « and allies. »

Le problème c'est que ce procédé est parfaitement malhonnête. Si je forme un groupe de pression qui a pour but d’exiger de mon voisin qu’il me verse cinq cent euros par mois, le V.M.V.A, Vive Mon Voisin et Alliés, et que j’inclus dans ce dernier terme toutes les personnes qui n’en ont rien à faire de cette histoire, alors bon dieu, la quasi-totalité de la population mondiale sera incluse dans mon groupe et mon voisin sera bien seul. Non seulement c’est ridicule, mais en plus ce « and allies » est très révélateur des méthodes du groupe LGBT. Si vous n’êtes pas ostensiblement contre ce groupe, alors vous êtes avec eux. Avoir d’autres chats à fouetter est interdit. Le corolaire de cela étant que si vous n'êtes pas entièrement neutre, qu'en plus de ne pas en avoir grand chose à faire vous avez quelques désaccords avec les idées qu'ils véhiculent, alors vous n'êtes plus amis/alliés, vous êtes ennemis (et il ne reste plus qu'à vous accuser d'être homophobes). C'est pour cette raison que j'écris plus loin "alliés (soumis)" car à la seconde où vous désirez penser par vous-mêmes, vous risquez fortement de ne plus être neutre donc alliés, vous êtes donc ennemis. Et par conséquent, si vous êtes alliés, vous êtes soumis parce que vous renoncez à votre droit de penser par vous-même sans forcément choisir de camps.

Comme dans le drapeau arc-en-ciel, on voit bien dans cet acronyme l’importance du désir de se montrer « inclusif. » On dirait une blague, deux Q qui se suivent, terminer par deux A, avoir une appellation avec un chiffre (2S). C’est inclusif bien au-delà du grotesque. D'une manière plus générale, pourquoi le mouvement porte-t-il pour nom un acronyme énumérant tous les types d'orientations sexuelles qu'il comprend ? Sachant que le nom s'allonge à chaque nouvelle trouvaille ? Groupe de Défense des Droits des Personnes à Orientations Sexuelles Minoritaires, GDDPOSM serait moche, mais déjà bien moins ridicule et beaucoup plus sérieux et adulte.

Et pourtant, malgré cette claire inclusivité, je ne vois pas de H pour hétérosexuel. Normal me direz-vous, puisque le mouvement LGBT se veut le regroupement de toutes les minorités sexuelles existantes. Fort bien, alors de quel droit utilisent-ils un arc-en-ciel comme drapeau ? L’arc-en-ciel nous appartient à tous justement. L’arc-en-ciel et ses couleurs sont universels.

Le Drapeau LGBT: L'Hypocrisie du design arc-en-ciel.

Légende: "Une histoire de la lutte LGBT des années soixante à nos jours, après que l'étincelle des émeutes de Stonewall a embrasé l'action militante qui, de New York, devait se répandre partout dans le monde. De San Francisco à Paris en passant par Amsterdam, entre les premières Gay Pride, l'élection d'Harvey Milk, la « dépénalisation » française, l'épidémie du Sida et les premiers mariages homosexuels, ces quelques décennies de lutte s'incarnent au travers de nombreux témoignages d'acteurs et actrices de cette révolution arc-en-ciel." L'expression "révolution arc-en-ciel," c'est comme dire la révolution inoffensive, la révolution joyeuse, la révolution gentille, la révolution sans victime. La révolution dans le déni. Et pourquoi avoir recours à cette figure de style ? Pourquoi cette "obsession" pour l'arc-en-ciel. Le mot révolution n'avait pas assez d'impact seul ? Ou bien résonnait-il au contraire comme trop violent ? Et que dire du choix du mot "Etincelle," le mouvement s'associe encore à son exact contraire, à la naissance, au point de départ, à l'électricité, à la capacité de donner la vie.

Si je vois un bel arc-en-ciel cet été, je ne veux pas avoir à penser LGBT. Or, c’est ce qui est en train de se passer. Ces couleurs deviennent un ralliement sexuel qui dit à tous les hétéros qu’au mieux ils sont « des alliés » (soumis) même si leur sexualité ne mérite pas d’être prononcée, au pire qu’ils dégagent, le monde est aux LGBT.

Le sens universel des couleurs de l’arc-en-ciel rend inacceptable leur usage par quiconque comme d’un drapeau.

Il est inacceptable que des passages piétons arc-en-ciel représentent autre chose que des passages piétons aux couleurs du spectre lumineux et de la vie. Au passage, je trouve cette photo assez bizarre, entre le pas large discipliné militaire et la présence immanquable de Nike aux pieds et A.D.I.D.A.S. aux jambes. Le photographe essayait-il de nous dire quelque chose ?

Il est inacceptable que des passages piétons arc-en-ciel représentent autre chose que des passages piétons aux couleurs du spectre lumineux et de la vie. Au passage, je trouve cette photo assez bizarre, entre le pas large discipliné militaire et la présence immanquable de Nike aux pieds et A.D.I.D.A.S. aux jambes. Le photographe essayait-il de nous dire quelque chose ?

Avoir des drapeaux associés aux orientations sexuelles ne pourra jamais apporter rien de bon, mais si un groupe devait avoir le droit de revendiquer l'arc-en-ciel comme sien sans que cela fasse violence aux autres, ce sont les hétéros justement. Pourquoi ?

Parce que si l’arc-en-ciel prend un sens si fort, au-delà de sa beauté et de la magie si particulière de ce phénomène naturel, c’est qu’il est le résultat d’une interaction entre le soleil et l’eau. Le soleil et l’eau sont les deux bases primordiales de la vie. C’est la raison pour laquelle ils sont régulièrement utilisés en tant que métaphore du père et de la mère dans les œuvres littéraires.

L’arc-en-ciel c’est la beauté du vivant. Si l’arc-en-ciel doit être associé à une orientation sexuelle, c’est bien à l’hétérosexualité, au mariage d’un homme et d’une femme qui vont pouvoir créer la vie. Au cœur de ce qu’il y a de beau dans la nature.

Voici le drapeau hétéro. Le message n'est-il pas clair ? LGBT = Vie, joie. Hétéro = Mort, désespoir. J'ai trop hâte d'aller à l'hétéro pride, c'est Halloween non ?

Voici le drapeau hétéro. Le message n'est-il pas clair ? LGBT = Vie, joie. Hétéro = Mort, désespoir. J'ai trop hâte d'aller à l'hétéro pride, c'est Halloween non ?

Celui-ci semble être apparut récemment mais justement, il ne fait que soutenir mon argument. La logique des drapeaux aux couleurs signes de l’orientation sexuelle font de l’hétérosexualité -l’orientation sexuelle primordiale- une sexualité parmi tant d’autres tellement plus rigolotes. Accepter la « logique » des drapeaux c’est accepter de dire que la sexualité de 95% des gens, celle qui permet d’avoir des enfants, cette sexualité est insignifiante et dispensable, c'est la dernière de la classe.
Celui-ci semble être apparut récemment mais justement, il ne fait que soutenir mon argument. La logique des drapeaux aux couleurs signes de l’orientation sexuelle font de l’hétérosexualité -l’orientation sexuelle primordiale- une sexualité parmi tant d’autres tellement plus rigolotes. Accepter la « logique » des drapeaux c’est accepter de dire que la sexualité de 95% des gens, celle qui permet d’avoir des enfants, cette sexualité est insignifiante et dispensable, c'est la dernière de la classe.

Celui-ci semble être apparut récemment mais justement, il ne fait que soutenir mon argument. La logique des drapeaux aux couleurs signes de l’orientation sexuelle font de l’hétérosexualité -l’orientation sexuelle primordiale- une sexualité parmi tant d’autres tellement plus rigolotes. Accepter la « logique » des drapeaux c’est accepter de dire que la sexualité de 95% des gens, celle qui permet d’avoir des enfants, cette sexualité est insignifiante et dispensable, c'est la dernière de la classe.

Les sexualités défendues par le mouvement LGBT sont culturelles et ne sont pas tournées vers la procréation qui leur est inaccessible.

Lesbienne, Gay, Bisexuel, Transexuel. La seule possibilité de procréer dans le lot, c’est quand le Bi a un rapport sexuel hétéro. Cependant ce qui fait de lui un bisexuel, c’est qu’il couche également avec des personnes du même sexe, sans quoi il serait juste hétéro.

Le Drapeau LGBT: L'Hypocrisie du design arc-en-ciel.

Récemment, je suis tombé sur un article qui parlait de passages piétons LGBT à Paris. Ceux-ci avaient été dégradé et Hanne Hidalgo annonçait fièrement que ces passages piétons aux couleurs arc-en-ciel allaient devenir permanents.

Il y a dans ce fait divers toute l’hypocrisie du mouvement LGBT. Leur drapeau est une agression, mais se revendique la beauté et l’innocence. On marque des passages piétons à leurs couleurs usurpées, les passages piétons se font repeindre en blanc, réelle universalité, réelle égalité inclusive, bienveillance tournée vers tous les piétons quel que soit leur age, sexe, couleur de peau etc... mais ça c'est devenu le mal.

Si le mouvement avait un véritable drapeau et qu’on l’avait dessiné à côté de ces passages piétons, la connotation de prise de possession fasciste de l'espace aurait été bien plus visible. La possibilité de se cacher derrière l'arc-en-ciel atténue la violence de l'initiative ainsi que celle du mouvement.

 

 

J'ai écrit ce texte autant parce que ce que j'y dis est légitime que parce que j'estimais qu'il serait significatif de quelque chose sans que je sâche trop de quoi.

C'est quand je regarde la section des commentaires que je comprends ce sens indirect. J'expose une vérité simple, indéniable et sans grande importance et pourtant personne ne m'a répondu: "C'est vrai, on devrait changer de drapeau. L'arc-en-ciel c'est un peu présomptueux."

On m'accuse de beaucoup de choses bien laides, basses et faciles, on m'insulte, on me donne des leçons et personne n'est capable d'admettre que le point central de cet article est platement vrai.

C'est un peu comme si je disais "l'eau ça mouille" et qu'on m'accusait de secrètement vouloir assoiffer l'humanité. Ou qu'on me répondait "Oui, mais la bière aussi." Ou que c'était de la discrimination envers les liquides. Ou que c'était probablement à cause de ma religion que je disais ça. Dans tous ces commentaires, on ignore le point central de mon article qui est légitime et indéniable, mais on le punit. Encore une fois, on m'accuse de beaucoup de choses, on m'insulte, on déforme ce que je dis, pour me faire taire sans avoir à me contredire.

Et donc je pense que l'un des buts de cet article est de pointer du doigt une susceptibilité et une mauvaise foi assez violentes même sur un sujet à l'importance limité.

Je n'ai pas le moindre doute que si j'étais LGBT, j'aurais honte de ce drapeau. Et j'aurais honte de cette mise en scène si peu digne qui serait faite de mon orientation sexuelle.

 

Un autre texte qui n'aime pas le drapeau arc-en-ciel: La Révolution arc-en-ciel en marche.

 

Pour le "mois des fiertés" Ikéa lance le sac LGBT+. Oui ? Non ? ça ne vous met pas la puce à l'oreille ? Perso je me poserais de sacrées questions si j'appartenais à un mouvement qui se croit subversif, rebel, supérieument "ouvert d'esprit" et qui termine sur un sac ikéa tellement il est en fait ultra politiquement correct et serviteur inconscient du pouvoir.

Pour le "mois des fiertés" Ikéa lance le sac LGBT+. Oui ? Non ? ça ne vous met pas la puce à l'oreille ? Perso je me poserais de sacrées questions si j'appartenais à un mouvement qui se croit subversif, rebel, supérieument "ouvert d'esprit" et qui termine sur un sac ikéa tellement il est en fait ultra politiquement correct et serviteur inconscient du pouvoir.

Commenter cet article

Pas besoin de savoir mon nom 14/09/2020 18:36

Cet article est plutôt intéressant et c'est vrai que le drapeau LGBT pourrait être changé pour les raisons citées dedans.
Il y a juste deux détails qui me chiffonnent :
1) A un endroit dans l'article, il est dit : "Lesbienne, Gay, Bisexuel, Transexuel"
Le bon terme est transgenre, transexuel est un terme qui n'est plus utilisé et qui a une signification différente.
2) "Si l’arc-en-ciel doit être associé à une orientation sexuelle, c’est bien à l’hétérosexualité, au mariage d’un homme et d’une femme qui vont pouvoir créer la vie." Je comprend ce point de vue, mais les personnes hétérosexuelles soin loin d'être les seules personnes à pouvoir procréer. En réalité, n'importe quel être humain peut procréer quelle que soit son orientation sexuelle. Donc personnellement, même si je trouve que ce drapeau est assez prétentieux et qu'il pourrait être changé, je ne trouve pas non plus que l'argument "les hétéros peuvent faire des enfants" -argument très bancal selon moi- justifie que ce drapeau soit associé à l'hétérosexualité. De toutes façons, comme le dit si bien l'article, personne ne devrait pouvoir s'approprier l'arc-en-ciel comme ça.

Pas besoin de savoir mon nom 14/09/2020 18:40

PS : C'est clair que, je trouve que, le drapeau de la fierté hétérosexuelle fait pale mine à côté et c'est bien dommage d'ailleurs.

Manuel 04/06/2020 22:34

Il est vrai que dire du drapeau des fiertés qu'il est un "rainbow flag" est prétentieux. En effet la nature n'appartient à personne, pas plus aux hétéro qu'aux autres. En revanche, sa signification actuelle se rapproche davantage au spectre visible de la lumière. Je m'explique.
L'objectif finale de cette cause (du moins à mon sens) est de ne pas avoir à justifier la légitimité de son orientation sexuelle ou de son genre - qui sont des informations privées - pour avoir accès à des droits comme l'adoption ou le mariage (civil bien entendu, chaque religion fait ce qu'elle veut je m'en fous). L'idée du spectre visible de la lumière est alors de joindre au mouvement toute personne soutenant cet objectif, afin de montrer que peu importe qui nous sommes, nous faisons partie du vaste spectre humain. Hors ce spectre est en grande partie visible avec un arc-en-ciel, et cela donne aussi l'idée de soleil et de joie que certaines personnes n'ont plus à cause des discriminations.
Revenons sur l'absurde série de lettres qui s'étend toujours davantage pour le sigle LGBT+. J'y répondrai simplement que c'est une juste réponse provisoire aux hétéros qui ont créé les termes "hétérosexuel" et "homosexuel". En faisant cela, ils ont commencé à catégoriser les individus. J'approuve le fait de montrer que c'est absurde de donner un nom à chaque genre, à chaque orientation sexuelle et romantique. Parce que même deux hétérosexuels aiment différemment. Donc si le sigle doit grandir encore et encore en attendant une reconnaissance universelle du droit d'aimer et d'être la ou les personnes que l'on souhaite, j'approuverai encore et encore.
Pour finir, j'aimerai m'adresser cette fois-ci aux auteurs des commentaires désagréables écris ici (je m'inclus dedans si vous me considérez comme tel). Je tiens à vous rappeler que l'un des mots principaux de la communauté LGBT (même le terme "communauté" est mal choisi) et celui de "tolérance". Ne pas stigmatiser les gens pour leurs préférences, leurs personnalités, leurs couleurs de peau, leurs ethnies, leurs nationalités... Ça vous parle ? Alors appliquez-le ici. Aucun mot discriminatoire n'a été utilisé dans l'article, il exprime juste un point de vu. Respectez-le si vous voulez qu'on respecte le vôtre.

PS : j'ai renseigné mon mail, je serai ravi d'avoir une réelle discussion sur de telles sujets. Si jamais il y a un bug je le réécris ici : manu.chemna85@gmail.com

Kevin 09/06/2020 07:27

Bonjour Manuel,

Je pense que je peux dire que je suis platement en désaccord avec ce que tu écris. Quel que soit ton argument la réalité est juste pratiquement inverse donc je ne me sens pas la force ni l’envie de partir dans une discussion qui de toute manière sera entièrement stérile. Surtout que je n’ai pas écrit cet article pour convaincre à tout prix. Je l’ai écrit pour qu’il existe et que sa vérité indéniable (le drapeau LGBT est inacceptable) soit dite.

Donc simplement, ce que tu dis sur la nature, le fait que le mouvement LGBT défendrait le privé de l’orientation sexuelle, le spectre lumineux/humains, l’acronyme qui permettrait à terme une reconnaissance universelle du droit de chacun d'aimer (ceci est particulièrement faux) et enfin la pseudo tolérance du mouvement ; tout est erroné et la vérité est proche de l'inverse. Le mot tolérance tient même de l’ironie. Tout comme la leçon de morale finale faîte aux autres personnes qui ont commenté en m’insultant.

Si tu penses sincèrement ce que tu écris, le fait que je ne puisse pas te parler devrait te mettre la puce à l’oreille. Comment croire qu’un mouvement est tolérant, lorsqu’il est illégal d’en critiquer les pratiques ou l’idéologie ? Dans les commentaires je me fais traiter d’homophobe (terme tiroir qui change de définition suivant la situation), or, quand on fait ça, on m’accuse d’être un criminel passible d’une punition légale. Tu crois franchement que c’est de la tolérance ? Il est légal de se moquer des gros, des roux, des gens qui portent des lunettes, des personnes à grand nez, qui n'ont pas les dents droites, des patrons timides ou ridiculement autoritaires, des pimbèches hautaines… il est légal de se moquer des attitudes, des habitudes et des particularités de chacun, n'importe quel membre de la communauté LGBT est libre, comme n'importe qui, au cours d'une soirée de sélectionner n'importe quelle personne d'aller la voir et de lui dire "tu es un abruti" "tu es débile" je méprise les gens comme toi" "les gens comme toi ne devraient pas exister vous êtes nocifs" "sale parasite" "sale hypocrite" "tu es un déviant, un pervers" "tu es malsain" et nous vivons tous à égalité dans cette position de devoir être prêt à nous défendre, à encaisser ou à nous battre et à crier notre droit d'exister tels que nous sommes, sauf certaines personnes qui, pour une raison inconnue, ont accès à ce statut privilégier de pouvoir te menacer légalement si tu n’es pas gentil avec elles.
Wahou, je me sens trop face à un groupe de personnes tolérantes, courageuses et ouvertes d’esprit qui ne désirent que l'égalité et la justice. Surtout que les personnes que j'ai entendu dire les choses les plus extrêmement homophobes que j'ai jamais entendu étaient des homos.

On pourrait arguer les LGBTs se battent pour une culture dans laquelle personne ne se moque plus de personne, dans laquelle tout le monde "tolère tout le monde," ce qui serait déjà un gros mensonge, mais une telle société est de toute façon une dystopie totalitaire invivable, c'est une société dans laquelle rien n'a plus de sens ni de valeur. Le sens et la valeur s'obtiennent en célébrant, en défendant et en combattant certaines choses, en structurant. La tolérance absolue "tout est acceptable" que vend le groupe LGBT est une aliénation résultat d'une douleur profonde de ne pas se sentir acceptable. C'est le désir de destructuration absolue. C'est une violence et une aggression.

Kevin 08/05/2020 04:06

Je tiens à signaler que beaucoup de commentaires sont tellement décalés et sans fondement qu'on pourrait croire qu'ils sont faits pour donner une image fausse de l'article aux personnes qui ne l'ont pas encore lu.

Manuel 09/06/2020 21:27

Bonjour Kevin,

Au vu de ta manière d'écrire cette réponse, tu as raison en disant qu'une discussion serait stérile.
Dire que la phrase "Le drapeau LGBT est inacceptable" est une vérité indéniable montre une certaine forme d'arrogance à prétendre être le seul à voir la vérité.

La "leçon de morale" faite aux autres n'était pas ironique mais un rappel des valeurs qu'ils sont censés défendre. Le fait que tu prennes ceci pour de l'ironie, et donc pour une attaque personnelle, montre également un côté d'auto-victimisation. Tu veux que les gens lisent ce que tu as écris et tu veux qu'ils te reprochent ton opinion. Tu veux être montré du doigt comme le vilain petit canard. Ça, c'est une attaque personnelle. J'espère que maintenant tu sauras faire la différence.

Je pense sincèrement ce que j'ai écris. Que tous les mouvements contre les discriminations ne cherchent que la paix et qu'on arrête d'utiliser la différence pour stigmatiser certaines personnes. C'est un but. Inaccessible probablement, mais un objectif quand même.
Je suis contre la condamnation des "homophobes" au même titre que la vaste majorité des personnes serait contre le fait de condamner ceux qui n'aiment pas les petits pois. C'est stupide de condamner quelqu'un pour ce qu'il aime ou ce qu'il n'aime pas. Par contre ce n'est pas parce que tu n'aimes pas le vert qu'il faut arracher toute l'herbe que tu croises. Tu vois la nuance ?
Et je ne suis ni avocat, ni juge, je n'ai jamais étudié le droit. Par contre je sais que n'importe qui peut porter plainte pour injures. La violence verbale est condamnable par la loi, peu importe l'insulte utilisée. Et ceci, pour tout le monde. Ce n'est pas parce que ça devient une habitude que c'est normal. Ce n'est pas parce que les abrutis sont nombreux qu'ils ont raison. Tu crois que les LGBT n'ont pas à crier pour leur droit d'exister tel qu'ils sont ? Voyage. Pars loin et vois ceux qui en meurent chaque jour. Pars en bas de ta rue où potentiellement un gamin de 18 ans vient d'entendre claquer une porte dans son dos. La porte de la maison de ses parents. Qui ont tout simplement le droit de le mettre à la rue. Juste parce qu'il a voulu crier son droit d'exister tel qu'il est.

Wahou, comme tu dis. J'enfoncerai toujours le clou face à de tels discours. Tout n'est pas acceptable. Le meurtre n'est pas acceptable. Le viol n'est pas acceptable. La violence n'est pas acceptable. Si tu fais constamment le lien entre un arc-en-ciel et le drapeau des Fiertés, ce n'est pas de notre faute : c'est la tienne. Ne sort pas les choses de leur contexte. Un drapeau est un symbole. L'arc-en-ciel est un phénomène physique. Apprends à considérer les choses dans leur contexte.

Peut être que si on s'était croisé dans un autre contexte on aurait pu discuter. Je suis persuadé - et ce n'est pas de l'ironie, je ne sais pas en faire - que tu es une bonne personne, probablement une meilleure personne que moi. Mais on ne sera jamais d'accord.

Désolé pour ce message qui donne l'impression que je veux avoir le dernier mot, il est vrai que j'ai cette méchante manie. Aussi je m'arrêterai là, sauf si tu désires que l'on continue encore.

Cordialement

Antonin 13/05/2020 17:13

Est-ce que, vous pensée, qu'il faut changer, les couleurs de nos drapeau?

Ducros 07/05/2020 18:00

Un drapeau reste un drapeau.

Antonin 13/05/2020 17:10

Vous voulait dire quoi par là?

Kevin 08/05/2020 03:06

Ducros, aucun de tes commentaires n'a de sens pourrais-tu passer ton chemin et aller harceler quelqu'un d'autre avec tes insanités ?

Ducros 05/05/2020 18:44

Alors, je ne sait pas si Vous êtes une personne discriminatoire Homophobe, Transphobe, Enbyphobe, Biphobe, Acéphobe, Panphobe, Omniphobe.
Mais vous les encourage, de toute manière les personnes LGBTphobe.

Antonin 08/05/2020 12:41

j'ai l'impression, que vous confondez politique et discrimination.
Or dans cette article ont parle des drapeau Lgbtqi+ parce il en a qui n'aiment pas leur
méthode.
C'est pas parce que long détesté les méthodes d'une communauté que long est forcément discriminatoire contre cella.

Kevin 06/05/2020 10:02

Non, non, le suffixe "phobe" ne m'est pas adapté.
Mon positionnement est plus complexe que ça. Même si évidemment avec un article pareil on me colle facilement l'étiquette.
Par contre je n'aime pas le mouvement LGBT et ses méthodes.