Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Star Wars IX The Rise of Skywalker : Rey N'est pas la [Spoiler] de [Spoiler]. (1300 Mots).

Publié le par Kevin

Star Wars IX The Rise of Skywalker : Rey N'est pas la [Spoiler] de [Spoiler]. (1300 Mots).

[Spoiler]

Ayant eu le bonheur d’aller voir Star Wars IX vendredi dernier, je ne peux m’empêcher de m’accorder un petit article sur mon sujet habituel avec la franchise : le fait que Leia et Luke ne sont pas frère et sœur. Le sont-ils finalement devenus dans cet épisode ? Non.

 

En réécrivant quelques articles autour de cette interprétation ainsi qu’en reregardant les épisodes 7 et 8 pour me remettre dans le bain, j’avais constaté que si réellement Leia et Luke n’étaient pas frère et sœur alors Rey était presque obligatoirement leur fille, cela pour deux raisons :

La première est que les épisodes 7 et 8 pointent constamment dans cette direction. La seconde est que si réellement Luke et Leïa ne sont pas frère et sœur, il aurait été incroyable que la nouvelle trilogie ne contienne pas leur enfant caché. Or, s’ils ont un enfant caché, c’est nécessairement Rey.

De plus, la constante répétition du lien filial, la manière dont il est très souvent rappelé et même mis au centre de l’intrigue serait assez maladroite s’il n’y avait pas une dynamique autour de celui-ci. Car au final, qu’est-ce qu’on en a à faire que Luke et Leïa soient frère et sœur s’ils le sont ?

Je me suis donc trouvé troublé à l’annonce du fait que Rey était [Spoiler je vous dis !] la petite fille de Palpatine, surtout que je ne trouve pas l’idée mauvaise. Je n’avais pas aimé la tournure de l’épisode précédent qui osait prétendre que savoir ce qu’étaient devenu ses parents et qui ils étaient n’aurait pas dû avoir d’importance pour elle.

Et donc, Rey serait la petite fille de Palpatine. Comme le disait Sébastien du Joueur du Grenier, pour que Palpatine ait une fille il faudrait qu’il ait trouvé une copine au plus tôt entre l’épisode 2 et 3, c’est-à-dire quand il est atrocement défiguré (edit: il est défiguré dans l'épisode 3, et en revoyant le second, j'ai vu une possibilité que Palpatine ait un fils caché). C’est assez peu crédible. De plus, si je me souviens bien, rien n’est développé sur le sujet. Je ne demandais pas que Palpatine nous raconte qu’il a un jour fait une croisière coquine, mais on aurait pu apprendre, par exemple, qu’il avait des esclaves sexuels comme Jabbah the Hutt ou qu’un fiston avait été conçu en laboratoire avec de l'ADN trouvé dans un moustique qui aurait piqué Palpatine, n’importe qu’elle explication aussi pauvre eu-t-elle été aurait aidée à donner un peu de corps à cette histoire.

Star Wars IX The Rise of Skywalker : Rey N'est pas la [Spoiler] de [Spoiler]. (1300 Mots).
Bras mécanique.

Bras mécanique.

Mais admettons, peut-être y en a-t-il une, le film était difficile à suivre j'ai pu la manquer. En attendant, j’ai commencé à douter lorsque Palpatine annonce qu’il est en fait un clone de Palpatine. Là, je comprends que le film se ramasse 58% sur rotten tomatoes. Si le Palpatine originel avait des motivations politiques maléfiques mégalos, il n’y a pas pour autant de raison de penser qu’un clone de lui ne serait pas juste un p’tit gars comme Finn qui veut élever des moutons intergalactiques avec sa copine sur Endor et manger de l’Ewok tous les soirs.

Donc, non seulement le retour de Palpatine est bien grossier mais en plus, le personnage lui-même n’a pas vraiment de motivation. Et de toute façon, le face-à-face final avec Rey est vraiment douloureux dans son manque de sens.

(Bon, en réalité, je ne crois pas au retour de Palpatine. Pour moi il n’est qu’un pantin tout comme Snoke et le méchant de l’histoire et ses motivations ne sont pas explicitement révélés, je verrai ça quand je me rappellerai de plus de trois minutes du film mais la présentation de Palpatine, suspendu par un bras mécanique, est assez révélatrice de son statut de pantin.)

Si Rey et Ben sont demi-frère et demi-soeur, il faudrait que le film les montre en train de se battre dans un lieu métaphorique qui rappelle qu'ils viennent tous deux de la même mère.

Si Rey et Ben sont demi-frère et demi-soeur, il faudrait que le film les montre en train de se battre dans un lieu métaphorique qui rappelle qu'ils viennent tous deux de la même mère.

Comme des sphères, des cercles, qui rappellent l'utérus, ou l'eau le liquide amniotique.

Comme des sphères, des cercles, qui rappellent l'utérus, ou l'eau le liquide amniotique.

Mais si je critique la crédibilité du face-à-face final et du méchant, c’est parce que la crédibilité de sa filiation avec Rey est tout aussi fragile. Palpatine étant un clone, il n’est pas vraiment dans la position d’appeler Rey sa petite fille. De plus, Rey ne peut pas le voir comme son grand-père, il n’est pas son grand-père. Et surtout, surtout, il n’a jamais couché avec une femme qui aurait mis au monde un enfant devenu plus tard un parent de Rey. Par conséquent, sa conviction que Rey est sa petite fille est un bien piètre argument. Ce n’est qu’une information apprise qu’il répète et qui ne veut pas dire grand-chose... ce qui à mes yeux représente une construction narrative parfaite pour accueillir le secret que Palpatine n’est absolument pas le grand-père de Rey. Pourquoi les Siths n’auraient pas organisé ce mensonge pour faire passer la Jedi surpuissante de leur côté ? Ou alors Kylo Ren, qui promet à Rey au début du film de la faire passer du côté obscur ? Peu importe, il est simplement facilement envisageable que la parenté de Rey avec Palpatine soit une supercherie.

C’est ce qui m’est donc apparut quand j’ai entendu que ce Palpatine 2.0 était un clone. Ce qui m’a fait sourire et enlever tout doute, c’est de voir Rey finir le film sur Tatooine dans la maison d'enfance de Luke. Elle y enterre les sabres de son maître Jedi et de Leïa dans le sable* et nos deux amants apparaissent et voilà t’y pas que Rey décide de s’appeler Rey Skywalker, parce qu’après tout, avoir une véritable filiation c’est has been.

*Le fait que le sable avale littéralement les deux sabres représente bien la manière dont la vérité des deux sexualités est enterrée à jamais.

Le passage où Luke parle des moments passés avec Leïa à s’entrainer dans la forêt (Lieu métaphorique de tous les possibles) est aussi bien drôle. Il lui apprend à maitriser La Force. La force qui est définie comme étant « ce qui donne la vie » dans ce même épisode. « Viens-là baby, je vais t’apprendre à utiliser le pouvoir magique que tu possèdes et qui te permets de donner la vie. »

Et donc bref, je suis toujours convaincu que Luke et Leïa ne sont pas frère et sœur et s’ajoute à ça le fait qu’ils sont les parents de Rey.

J’ai vraiment hâte de pouvoir revoir ce dernier épisode parce que plus j’y pense et plus je me dis que la dernière trilogie fonctionne bien mieux qu’il n’y parait et que The Rise of Skywalker a beaucoup de choses à offrir... et est terriblement pessimiste.

 

Autres articles sur Star Wars:

Star Wars IV : A New Hope : La Mort d'Obiwan est une mascarade manipulatrice maléfique.

Star Wars IV : L'Empire n'a pas assassiné les parents adoptifs de Luke.

Star Wars IV : La Véritable princesse tenterait-elle de se faire tuer ?

Star Wars IV, V, VI : Leïa n'est pas la soeur de Luke.

Star Wars : Rogue One (2016) : Personne ne vole de plan dans ce film.

Star Wars VIII : The Last Jedi (2017) : Leïa n'est toujours pas la soeur de Luke.

 

Commenter cet article

robin 14/01/2020 15:49

je dis ça mais je n ai meme pas vu le dernier film...

robin 14/01/2020 15:40

sur ce genre de theorie ,les gens voient ce qu il veulent voir,
les scenaristes on fait expres de mettre differents indices, afin qu il y ait des debats sur les origines de rey sur internet, à des fins marketing.
pour moi , soit rey est une creation du coté obscur, soit c est une apprenti jedi qui a perdu ses souvenir, ce qui expliquerait qu elle maitrise ces techniques de forceux.