Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Resident Evil (2022): Premiers plans (500 mots)

Publié le par Kevin

Resident Evil (2022): Premiers plans (500 mots)

Le premier plan de la nouvelle série Resident Evil est bien sympathique, on y voit un lapin en cage tétanisé. L’image convoque immédiatement l’imaginaire d’expérience en laboratoire qui tourne mal, sans parler du fait que l’on connaît le principe de l'univers de la franchise qu’on est en train de regarder.

Dans un joli enchaîné fondu, l’œil de l’animal se transforme en une tente igloo vue du dessus, les lignes verticales des barreaux en carrelages, l'intérieur brun d'un récipient et de l'oreille de monsieur lapin en terre étalée au sol.

Resident Evil (2022): Premiers plans (500 mots)

Un parallèle est construit entre ce lapin en cage et la situation future de Jade.

Les yeux sont toujours utilisés comme le miroir de l’âme. L’œil du lapin qui se transforme en la tente igloo dans laquelle Jade passe la nuit, c’est le lapin qui représente Jade. Notre héroïne est donc prisonnière d’une cage. Constat paradoxal puisqu’elle est au contraire entièrement libre, autonome, seule dans un univers post-apocalyptique. Il n’y a pas de loi, pas de structure sociale, pas même d’êtres humains pour lui imposer une règle quelconque.

Et pourtant les barreaux de la cage deviennent le carrelage qui entoure la tente. Carrelage à demi-enseveli par la terre.

Il n’est cependant pas difficile de voir en quoi ce monde pourrait être la cage de Jade. Nous savons dès ces deux premiers plans que l’apocalypse sera le résultat d’une expérience. Le monde est devenu ce laboratoire. La cage qui enferme le lapin s’est étendue, elle a fait entrer l’ensemble de la population.

Les carrelages deviennent la structure sociétale, la civilisation et la terre, la nature, les deux dimensions déterminantes de l’individu ont été altérées par l’expérience. Tout est retourné à un degré d’évolution primitif, le sol, la base.

Resident Evil (2022): Premiers plans (500 mots)

De ce point de vue, on peut se dire que lorsqu’elle sort de sa tente, Jade naît. Elle sort de sa chrysalide. Ce début est une naissance, un nouveau départ, une nouvelle histoire.

Aussi, si ce monde est devenu sa cage, théâtre d’une expérience, elle est donc le lapin, le sujet de cette expérience. Elle y a une place particulière, son destin n’est pas celui des autres. Elle se trouve face à une multitude qui ne partage pas la même position qu’elle a vis-à-vis de la variable essentielle qui détermine cet univers.

Un peu plus loin, on la voit aller chercher le lapin, et le motif de la cage est répété.

Jade est le lapin qui sauve le lapin ? Qu'est-ce que ça pourrait bien vouloir dire ? Elle serait la personne enfermée dans une expérience qui altère entièrement le monde, mais sans être le sujet direct de cette expérience ? Elle serait enfermée dans une cage avec un lapin enfermé dans une cage ? C'est trop compliqué, c'est n'importe quoi. Il faudrait une histoire aussi compliquée que, par exemple, si c'était sa soeur le véritable sujet de l'expérience et que Jade soit juste celle qui veut la protéger à tout prix et se retrouve enfermée dans cette dynamique.

Jade est le lapin qui sauve le lapin ? Qu'est-ce que ça pourrait bien vouloir dire ? Elle serait la personne enfermée dans une expérience qui altère entièrement le monde, mais sans être le sujet direct de cette expérience ? Elle serait enfermée dans une cage avec un lapin enfermé dans une cage ? C'est trop compliqué, c'est n'importe quoi. Il faudrait une histoire aussi compliquée que, par exemple, si c'était sa soeur le véritable sujet de l'expérience et que Jade soit juste celle qui veut la protéger à tout prix et se retrouve enfermée dans cette dynamique.

Ainsi, ces quelques plans établissent la situation très rapidement. Évidemment, ce genre d’hypothèse demande confirmation. Et les confirmations viennent très vite.

Le monde s’est écroulé à cause d’une expérience de labo. Jade est la fille d’un des acteurs principaux de la catastrophe, elle est peut-être immunisée contre la maladie, ou bien les zombies/monstres contaminés n’ont-ils pas les mêmes intentions vis-à-vis d’elle que vis-à-vis des humains qu’ils dévorent. On la voit régulièrement en position de se faire dévorer sans que cela arrive, et en parallèle, la milice d’Umbrella massacre tout le monde… mais pas elle.

Elle a bien cette place centrale de lapin dans sa cage, probablement modifiée par une expérience. Le monde est bien une cage de labo. Et sa sœur est effectivement au centre de l'expérience.

D'ailleurs la relation de Jade avec sa sœur, contient bien l'ambiguïté de celle qu'elle entretient avec le lapin. On pense qu'elle prend soin de l'animal mais elle va se servir de lui pour attirer les zombies. On pense que Jade est prête à tout pour Billy mais on découvrira que notre belle héroïne n'est pas aussi